Québec Méga Trail 25KM

J’ai pris quelques jours puis quelques semaines avant d’écrire ce petit article. Non seulement parce que j’étais très occupé, mais aussi parce que j’ai eu besoin d’y réfléchir un peu plus.

J’avais pensé faire un retour sur la course en tant que telle, sur ma nutrition et mon hydratation, puisque j’en avais parlé dans mon article précédent.

Ce n’est pas ce que je ferai même si je vais écrire une brève petite note à propos de mon hydratation. Ça s’est très bien passé avec mon « bidule » bouteille à la main. Mon sac d’hydratation va probablement être un peu jaloux, mais j’ai l’intention de poursuivre mon aventure avec mon nouveau « bidule ». Il est d’ailleurs déjà connu, je me suis fait interpeller par mon nom lors de la course par quelqu’un qui ne me connaissait pas, mais qui a reconnu mon « bidule » ! Bref, je n’ai pas manqué d’eau et j’ai trouvé le transport de la bouteille à la main très facile. Pour ce qui est de la nourriture, mettons que je suis parti un peu trop léger…

Bidule
Mon « bidule » est populaire, mais il est vrai qu’il est trop mignon.

À propos de la course

Comme le QMT était ma troisième course de trail de plus de 20KM, je m’étais fixé, pour la première fois, un objectif de temps. J’espérais réussir en dessous de 3 heures, j’ai donc de prime abord été déçu de mon temps de 3 h 11.

J’ai dû réfléchir et remettre tout ça en perspective.

Après mûre réflexion, je m’aperçois que :

Premièrement, battre des records de temps ne figure nulle part sur ma liste de priorités ni dans la liste raisons pour lesquelles je cours.

Deuxièmement, je ne fais aucun entraînement de vitesse et en course, et en ce domaine, rien ne s’acquiert gratuitement. Il n’y a pas de raccourci.

Troisièmement, je viens d’accomplir un défi dont je me croyais incapable il y a à peine un an.
D’ailleurs, ma première course de trail fut un 5KM en juin 2013 ! Je me rappelle encore comment (c’est assez comique), le matin de la course, je me suis levé très tôt pour être bien certaine de pouvoir manger suffisamment avant la course LOL. Un 5KM et j’étais inquiète de mon apport en énergie avant la course… Donc depuis un an il y a eu beaucoup de chemin parcouru, au sens propre et au sens figuré. Je me souviens aussi de mon premier 10KM au Tour du lac Brome en juin 2013, j’étais vraiment inquiète de la distance !

D’ailleurs, il n’y a pas si longtemps, j’admirais les coureurs qui pouvaient faire un 25KM on peut le lire dans cet article que j’ai écrit l’an dernier.

En terminant, j’ai écrit la première partie de cet article en après-midi. Je pensais écrire plusieurs autres anecdotes au sujet de la course, mais en soirée j’ai écouté le film « Dallas Buyers Club » et ce qui m’est venu à l’esprit après avoir vu ce film très touchant est que tous ces détails n’ont pas vraiment de grande importance. Ce que j’ai ressenti après avoir vu le film est que je suis reconnaissante de pouvoir participer à de telles courses. Je souhaite à tout le monde de pouvoir relever des défis qui leur tiennent à cœur en course ou dans tout autre domaine. Je nous souhaite donc à tous d’avoir la santé et de lui accorder la valeur qu’elle mérite. En fin de compte, les distances, le temps que ça prend n’a vraiment pas d’importance. Pour moi, l’important c’est la santé, l’amitié, les encouragements de mes pairs, le sentiment d’appartenance à un groupe ou à une communauté et la gratitude. Le bonheur quoi ! C’est d’ailleurs ce que l’on peut voir sur ces quelques images.

Xactnutrition
Marianne Regnault au kiosque Xacnutrition/Fruit2
Gang du CTM
La gang du Club de Trail de Montréal, de gauche à droite, Richard Hachem, Suzanne Lefrancois Couturier, Marc-Antoine Rouiller, Lucile Besson, François Bienvenue, Marie-Claude Dumas et moi.
Gang du CTM
La gang du Club de Trail de Montréal, de gauche à droite, François Bienvenue, Lucile Besson, Marc-Antoine Rouiller, moi, Marie-Claude Dumas, Richard Hachem et Suzanne Lefrancois Couturier.
QMT
Phil Gauvin, sa maman et Lawrence Colsell
QMT
François Bienvenue et Marie-Claude Dumas.
QMT
Florent Bouguin probablement le premier lapin de Trail au monde !
QMT
Joan Roch en coureur minimaliste !
QMT
À l’arrivée, moi et mon chum Lambert mon “Pacer” à vélo pour les deux derniers kilomètres 🙂

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s