2014 meilleure année de course

J’ai tellement aimé l’article « 2014 mieux que 2012 ? » sur le blogue ledernierkilometre.com que j’ai carrément décidé d’en copier l’idée.

Quelle belle idée que de faire une rétrospective de l’année ! Je regrette de ne pas en avoir fait une pour ma première année complète de course en 2013, je vous en donne donc un bref aperçu plus bas. J’ai commencé à courir en novembre 2012 à coups de 15 à 20 minutes sur le tapis roulant, donc il n’y a pas grand-chose à dire pour cette année-là. À part ce post sur Facebook

Premier 5KM

WOW, un de mes premiers 5 KM, il n’y a pas si longtemps. Je ne savais pas jusqu’où cela me mènerait, je ne le sais pas encore ! Mais, que je suis contente d’avoir découvert cette pratique qui est devenue ma passion.

Bref retour sur l’année 2013

316,4 KM
66 sorties
première participation à des courses organisées (7 courses)
première participation à un demi-marathon.

Courir sur le tapis roulant

De janvier à mai, je n’avais jamais couru de course organisée. J’ai simplement débuté la course au « gym » sur le tapis roulant. Hum, je hais le tapis roulant maintenant, pus capable, on ne va nulle part, maudit que c’est ennuyant. Mais à mes débuts, je trouvais cela plus facile, surtout qu’on était en hiver. À ce moment-là, je n’aurais même pas eu l’idée d’aller courir dehors à -25 degrés. Je n’aurais pas su quoi porter ni n’aurais eu de vêtement approprié. En fait, étrangement, aller courir dehors, sans musique, de surcroît me faisait peur ! Mais bon, il faut croire que j’ai tranquillement apprivoisé cela et vaincu cette peur.

Première participation à une course organisée

Le point tournant a définitivement été ma participation à ma première course organisée en juin. J’avais un voyage à faire à Québec, il y avait 2 choix de courses auxquelles participer cette fin de semaine là. Une course sur les Plaines d’Abraham que je trouvais trop chère et une course en sentier pour la clinique du coureur. J’ai participé au parcours de 5 KM et j’ai été complètement renversée du plaisir éprouvé tout au long de la course. Quand je suis rentré chez moi, j’ai commencé à regarder sur Internet pour trouver « toutes » les courses en sentiers possibles de faire dans un rayon de 100KM de chez moi. Je me suis dès lors inscrite à la course Asics Mont Orford 10 KM pour octobre 2013 comme cadeau de fête. À partir de là, je n’ai plus regardé en arrière ni même utilisé le tapis roulant ou très peu. J’ai vu que St-Donat était déjà complet, je l’ai donc mise à mon calendrier de course 2014. J’ai fait mon premier 10KM sur route au tour du lac Brome quelques semaines après, puis un triathlon sprint en septembre, le 10KM du tour du massif des falaises en septembre (en guise de pratique pour Orford), puis Orford 10KM et mon premier demi-marathon sur route au demi des microbrasseries en novembre.

Premier demi-marathon

Quand j’ai commencé à courir, le demi-marathon était mon objectif ultime. Puis après quelques mois d’entraînement sur le tapis roulant, je me disais que j’en serais probablement incapable. Courir 2 h de temps m’apparaissait alors très difficile, presque impossible pour moi. J’ai depuis appris à me dire que rien n’est impossible, on ne sait jamais ou la course va nous mener. Les choses qui me font peur aujourd’hui (mon prochain 50 KM en montagne en mai 2014), je me dis que c’est pareil aux autres choses qui me faisaient peur auparavant, je vais les accomplir et aller plus loin encore, vers des objectifs qui me sont encore inconnus à ce jour.

L’année 2013 fut donc l’année de la découverte des courses en sentiers, l’année de plusieurs courses de 10KM et de mon premier demi-marathon.

2014

Strava stats

1351,9 kilomètres
24 639 mètres de dénivelé positif
153h24
147 sorties de course
10 participations à des courses organisées

Janvier pas une seule sortie de course en janvier. Je fréquentais alors le gym, cours de musculation, spinning, aérobie…

Février fut le mois où je découvris le Club de Trail de Montréal CTM. C’est, je crois, ma découverte de l’année. C’est avec le club que j’ai d’abord pu apprivoiser la course en hiver. À ma première participation, début février, j’avais trouvé cela tellement difficile que je ne pensais jamais y retourner. Puis oh surprise, la semaine suivante j’y étais. J’ai participé aux sorties hebdomadaires tout au long de l’année, beau temps mauvais temps. Les sorties d’environ 10 KM + dénivelés du Mont-Royal, tous les mardis, m’ont vraiment permis de m’améliorer énormément. C’est avec le club que j’ai pu m’entraîner adéquatement pour atteindre mes objectifs 2014 de courir 25 KM en montagne.

Mars fut tranquille, mais j’ai été assidu avec les sorties du club. Beaucoup de ski de fond moins de course. À ne pas oublier, découverte du ski de fond de style pas de patin. Oh que oui, ce style est pour moi. Je n’ai jamais vraiment aimé le pas classique, mais le pas de patin, j’ai adopté dès mon premier essai à Stowe, Vermont. Sortie de plus de 352 mètres de dénivelé pour une première, puis j’ai acheté l’équipement de location « on the spot »!

Ski pas de patin

Avril : même chose, tranquille, mais assidue avec les sorties du Club. Nouveau record personnel sur 10 KM en 54 min 35 s (première fois sous les 5 min 30 s/KM).

Mai : C’est là que c’est devenu plus « sérieux ». Première participation à un 21KM en montagne à Sutton. Nerveuse au départ, et surprise à l’arrivée de ne pas avoir trouvé ça aussi pire que je m’attendais. Participation au 10 KM IRCM Challenge avec un temps respectable en montagne de 1 h 03 (327 mètres de dénivelé).

Juin : 20 KM à St-Bruno, surprise de ma « vitesse » et de la facilité d’un parcours avec peu de dénivelés. Une course à refaire! Ce sera intéressant de comparer ma progression d’année en année sur ce parcours de sentiers plutôt plats et roulants. Aussi il y a eu le 22 KM St-Donat, sans objectif de temps, effort et plaisir étaient au rendez-vous.

Juillet : Première participation à une course de plus de 20 KM en montagne en m’ayant fixé un objectif de temps. Déçu de mon temps, mais aussi pas très motivé le matin du départ. Un jour ou on se demande ce qu’on fait là, ce n’est pas idéal avant d’entreprendre une course de 25 KM en montagne. Aussi, 7 juillet première sortie que j’ai nommée « courir pour aller travailler ». Joan Roch cours pour aller travailler, comme je travaille de la maison, impossible pour moi de me rendre au travail à la course. Cependant, je me suis dit que rien ne m’empêchait de partir courir avant/pendant ou après mon travail. J’ai ainsi vu le concept comme étant le même et ça m’a motivé à débuter cette pratique. Plus à ce propos plus bas avec la description de décembre !

courir pour aller travailler

Août : vacance pas de course organisée, mais tout de même une sortie avec un nouveau record personnel sur 10 KM de 51 min 30 s et découverte de la pratique du vélo de montagne.

Septembre : Harricana Wow, tellement une belle course. Une piste de formule 1 dans le bois, c’est ainsi que je la décrirais. Cependant, grosse grippe après course qui m’a fait descendre assez vite de mon nuage. Je me sentais invincible puis fièvre/toux sont venus me rappeler que ce n’était qu’une illusion. Personne n’est invincible.

Octobre : Sagesse de ne participer qu’au 25 KM Bromont Ultra parce que le 55 KM me tentait tellement. Une course où j’ai ouvert la machine (si je peux m’exprimer ainsi). Je me suis dit, j’en ai fait plusieurs, je connais mes limites, voici venu l’occasion de pousser. Très contente de mon temps, j’ai trouvé la course ardue, signe que je suis allé près de mes limites. Je pensais bien avoir terminé première dans ma catégorie d’âge, mais Pascale Berthiaume m’a informé dernièrement qu’elle est en fait la première (ils ont fait une erreur sur son âge, c’est pourquoi on ne la voit pas au classement officiel). Je suis tout de même contente d’avoir terminé 2e dans ma catégorie d’âge.

Novembre : Pas de participation à des courses, mais inscription au Bear Mountain 50 KM pour mai 2015 ! Enfin, je vais la faire ma course Ultra. « L’Ultra », certain estime que l’utramarathon doit être une course au minimum de 50 miles (80 KM), d’autres estiment que « L’Ultra » débute dépassé le marathon (42.2KM). Pour ma part, si j’arrive à courir 50 KM d’affilés, le même jour, je considère que j’aurai couru un Ultra!

Le Bear Mountain, quel moteur de motivation ! je suis très contente de n’avoir pas fait le 55Km de Bromont pour la raison numéro 5 décrite dans mon article à ce sujet « Raison 5 — J’ai eu envie de me garder des défis pour ainsi trouver ma motivation à l’entraînement. Ce n’est pas toujours facile d’aller courir tous l’hiver beau temps mauvais temps, avoir des objectifs et défis à relever m’aide à le faire. »

En novembre, 2 ans après avoir débuté la course, est arrivé en surprise un nouveau record personnel sur 10 KM de 48 min 16 s (4 min 50 s/KM première fois sous les 5min/KM, une chose que je pensais qui me prendrait encore une autre année à atteindre!).

10KM record perso

Décembre : Découverte d’un réel plaisir à courir seule sur la route. Même si 2014 fût une année exceptionnelle en terme de courses officielles, décembre fut tout de même mon meilleur mois. Je n’ai participé à aucune course, je n’ai pas vraiment couru de longues distances, mais j’ai couru plus qu’à n’importe quel autre moment de ma courte « carrière de coureuse ». En moyenne 50 KM par semaine. Mes principales motivations, en dehors d’être prête pour courir 50 KM en mai 2015, sont simplement le plaisir de courir et d’être plus en forme que je ne l’ai jamais été !

Je pense que l’année 2014 est l’année ou je suis devenu « acrro » à la course et j’en suis bien heureuse.

Je dirais que l’année 2014 fût l’année des 25 KM en montagne et de la découverte du plaisir à courir sur la route. 2014. Elle fût aussi l’année des rencontres, c’est un plaisir d’avoir rencontré le CTM, mais aussi d’avoir rencontré et discuté avec quelques ultra-marathoniens, Joan Roch, Mathieu Deguise et Frérédic Giguère pour n’en nommer que quelques-uns. Des « coureurs/blogueurs » dont je suivais déjà les écrits avant même de devenir « blogueuse » à mon tour.

2015, sera l’année des courses de 50 KM en sentiers. Sera-t-elle l’année du marathon sur route ? Je ne sais pas. C’est une chose qui me fait encore vraiment peur. C’est certain, un jour je ferai un marathon sur route, peut-être en 2016 qui sait. Je serais alors en mesure de tenter une qualification dans la catégorie des 45 ans et plus pour Boston.

En 2015, j’estime que j’aurai couru plus de 2000 KM à la fin de l’année. Je ne me mets pas de pression à atteindre ce kilométrage, mais je pense que si je continue à y trouver le même plaisir, le kilométrage y sera.

En 2015, il y aura certainement aussi plein de surprises auxquelles je ne m’attends pas et c’est ce qui fait la beauté de ce sport.

J’espère vous croiser à la course et que vous y trouverez le même plaisir que moi.

Publicités

12 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Heureux de t’avoir inspirée (Je trouve le terme « copier » un tantinet exagéré) ! 🙂
    Je ne savais pas que tu courais depuis « seulement » deux ans. En tout cas, tu fais preuve d’une très belle progression. Un gros bravo pour cette belle année 2014 ! 🙂
    Pour ce qui est de ton 50k à Bear Mountain, ça ne fait aucun doute pour moi: il s’agit bel et bien d’un ultra. Si moi j’ai fini par considérer que 50 kilomètres à tourner en rond dans une salle, c’est un ultra, la même distance dans les montagnes et les roches, ça ne peut faire autrement qu’en être un !
    Comme tu dis, ce sont les rencontres avec les gens qui pratiquent notre sport qui le rendent si spécial. Ça a été un réel plaisir d’échanger avec toi, j’espère qu’on aura l’occasion de se recroiser très bientôt. 🙂

    1. Merci pour ton commentaire, OK, inspiré pas copié LOL

      Ce soir lors de ma petite sortie quotidienne de course, j’ai pensé à ce que tu as écrit dans ton commentaire. C’est vrai, ce sera en montagne avec des roches « ouch », c’est comme si j’avais omis de penser à ça, tellement je suis focalisé sur la distance.

      Aussi, je n’ai pas dit ça pour être gentille, tu étais selon moi, cohérent suite à ta course de 160KM, quoi que si je me remémore bien c’est plutôt moi qui parlais tout le temps ! Au plaisir de se recroiser en 2015. J’ai hâte de voir quel sera ton calendrier de courses. Peut-être que nous aurons fait quelques choix communs.

      1. Tu sais, il te reste 4 longs mois avant le jour J, tu auras le temps en masse d’ajouter des côtes et/ou du technique dans ton programme… une fois que l’hiver sera terminé !
        Mon calendrier de courses pour 2015 n’est pas encore établi, mais malheureusement, il n’inclura pas Bear Mountain. La raison ? Def Leppard au Centre Bell le même jour ! Ha, la nostalgie des années 80… 🙂
        De toute façon, si je devais être « pigé » pour Massanutten (mini-scoop ! ;-)), faire les deux aurait été un peu trop, alors…
        On aura certainement l’occasion de se croiser pour une autre course de toute façon. J’ai quand même une serviette à te redonner ! À St-Donat peut-être ?

      2. Oui 4 mois, c’est amplement suffisant. Finalement, je ne pense pas faire le demi-marathon intérieur au début février. Ils demandent 95$ pour aller courir sur une piste intérieure. Je ne comprends pas comment ça peut être aussi cher. J’aime mieux garder ce budget pour un beau parcours de trail extérieur de plus de 50KM durant l’été, j’en aurai plus pour mon argent. Je ferai le triathlon d’hiver à St-Donat le 31 janvier (95% sûr). St-Donat cet été est aussi à 95% sûr, donc nous nous verrons très probablement là-bas. J’aimerais faire le 38KM à St-Donat cette fois-ci. À très bientôt, 6 mois, c’est vite passé !

      3. Si ça coûte si cher pour le marathon/demi intérieur, je crois que c’est à cause du prix pour réserver la salle. Un peu comme une patinoire au hockey, ça doit coûter les yeux de la tête louer ça.
        Dans mon cas, c’est le fait qu’il semble y avoir plusieurs départs durant la course qui me dérange. L’an passé, nous n’étions que ceux du marathon et du 50k sur la piste, donc seulement des coureurs expérimentés. Mais là, si ils se mettent à « mixer » le monde, pas certain que la circulation se fera de manière aussi fluide. Alors payer pour bougonner…
        Ouais, St-Donat en juin semble être l’endroit où je devrai trainer ta serviette ! 🙂 Cependant, comme tu es plutôt rapide, je doute que tu fasses partie de ces dames que je devrais rejoindre dans la dernière longue montée. On se verra donc sur le bord du lac, après l’arrivée ! 🙂

      4. Ah, dans ce cas, je comprends, c’est légitime pour les coûts de la salle. OK pour Juin à St-Donat, on se verra à la plage ! J’ai tellement hâte de courir à la grosse chaleur 🙂 À bientôt, ça s’en vient vite !!!

  2. PB dit :

    Très belle année et j’allais dire la même chose : superbe progression! Bonne année 2015 Julie! (Hâte de lire sur ce qui t’inquiète avec le marathon.) 🙂

    1. Merci Pascale pour tes bons mots. D’après ce que je comprends, la progression d’un coureur est plus rapide durant les premières années, c’est plus tard qu’il me faudra être patiente, ce sera de plus en plus difficile d’obtenir de nouveaux records personnels. Je te souhaite une très bonne année 2015. Il faudrait que je réfléchisse et écrive un article de blogue sur ma peur du marathon sur route, question de l’exorciser peut-être.

  3. Running-Addict dit :

    La dynamique est bonne, il n’y a plus qu’à enchainer 2015 de la même manière! 🙂

    1. Oh que oui, la discipline est le thème pour mon année 2015 !

  4. Rohnny dit :

    Bonjour Julie,
    Bravo pour cette belle année de CAP et je te souhaite déjà une excellente saison 2015 🙂
    Je découvre ton blog que je trouve bien intéressant.
    Je tiens moi aussi un blog sur ma passion la CAP, tu viens dire bonjour quand tu veux.
    http://joggingtime.skynetblogs.be/
    Bonne continuation.
    A+
    Rohnny

    1. Merci pour ton commentaire Rohnny. C’est le fun ton blogue version « feuilleton » de tes semaines de courses. Bravo pour ton assiduité à courir et aussi à écrire. Je te souhaite du succès et une année de course sans blessure pour 2015.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s