Marathon d’Ottawa, la veille de la course

Le marathon d’Ottawa en chiffre

2K (3934 participants)
5K (9314 participants)
10K (13 018 participants)
KIDS MARATHON (883 participants)
HALF MARATHON (14 423 participants)
MARATHON (5283 participants)
10K — VISUALLY IMPAIRED OTTAWA (26 participants)
MARATHON — SHORTENED RACE (76 participants)

C’est près de 47 000 coureurs !

Près de 47 000 coureurs, combien d’employés ? Je vous laisse imaginer la quantité de bénévoles, sans parler des services de santé et des policiers. Combien des petits verres d’eau et de verres de Nuun (méchante pub en passant), fournis aux coureurs aux stations de ravitaillement positionnées à chaque 3 kilomètres ? Ouin, on est loin de la course en sentier ! Sur le parcours du UltraTrail Harricana 65 kilomètres le premier ravitaillement était situé au 21e kilomètre et le deuxième au 39e kilomètre !

Ottawa, c’est un gros événement, un marathon, oserais-je même le dire, oui j’oserai le dire oui, un vrai de vrai 🙂

Et la crise de la chaleur ?

Il y a eu toute une gestion de crise causée par des prédictions météorologiques de chaleur extrême. Je travaille en communications alors, j’ai facilement pu imaginer l’ampleur du travail que tout ça a dû occasionner. Cette crise a occasionné toutes sortes de tâches et de décisions de dernière minute. On peut d’ailleurs lire un article intéressant à ce propos ici. Et puis, comme de quoi il ne faut pas s’en faire avec des événements qui ne sont pas encore arrivés, la chaleur annoncée a été beaucoup moindre que prévu et il n’est rien arrivé de très grave ou inhabituel relié à cela.

Les lapins de cadence

J’oubliais, le marathon d’Ottawa c’est aussi plusieurs lapins de cadence. Combien de lapins ? Mon ami Marc ou encore mon nouvel ami Charles-Éric, le lapin à qui j’ai faussé compagnie, pourront me le dire en commentaire plus bas.

L’aventure de la récupération du dossard

Et la récupération du dossard et l’activation de la puce ? Mettons qu’il y a beaucoup de monde en ville. Il fallait d’abord se rendre au centre-ville avec un trafic très dense. Pour ce qui est du stationnement, je ne vous en parle même pas, ce serait trop long. Une fois rendu, il fallait passer par trois files d’attente différentes pour 1 — récupérer le dossard, 2 — récupérer le chandail « cadeau » et 3 — faire activer la puce. Une chance que nous sommes arrivés dans les derniers autour de 16 h, il y avait beaucoup moins de monde à ce moment-là.

Marathon Ottawa

Marathon Ottawa

Marathon Ottawa
Mon premier dossard marathon route !

Une fête de la course à pied avec mon amoureux

Je me suis rendu à cette fête de la course à pied avec mon amoureux Lambert, mon chum, qui allait y courir son premier demi-marathon  ! Après avoir enfin récupéré notre dossard, nous sommes entrés « en cachette » dans le centre d’exposition qui était officiellement fermé pour aller saluer nos amis de Xactnutrition (qui sont en passant les premiers à produire une barre énergétique à l’érable). Mise à part du fait que j’aurais bien aimé voir un ami, Marc Thibodeau, qui y était pour son travail de « lapinage », un autre mot que j’invente, je ne sais trop, cela ne m’a pas fait de peine de ne pas voir l’expo pendant les heures d’ouverture parce que moi le magasinage, bof.

Xactnutrition
Marianne et Lawrence de Xactnutrition
Xactnutrition
Test très concluant du goûteur de la nouvelle et seule barre au sirop d’érable !

Ensuite nous sommes allés prendre possession de notre chambre d’hôtel et puis nous sommes allé manger, dans un très joli endroit sur le bord du canal rideau d’où nous avons pu voir la course de 10 kilomètres en plus de malheureusement subir la grosse averse qui s’est déversée sur les coureurs en début de parcours. C’était impressionnant en tout cas de voir les coureurs passer, du premier au dernier. Les coureurs élites volant sur le parcours comme des gazelles et les débutants à la fin, à la marche, tous inspirants, les uns comme les autres. C’est la première fois que je voyais défiler tous les participants d’une course, soit 13  018 participants en ce qui nous concerne ici.

Restaurant Ritz Canal
Encore plus de carbs !
10 kilomètres Ottawa
L’averse pendant le 10 kilomètres, on est ici au deuxième kilomètre de la course.
pluie-beau-temps
Après la pluie, le beau temps ! Au loin, on aperçoit les coureurs du 10 kilomètres.

Et la nuit, et le sommeil ?

Comme c’est souvent le cas pour moi la veille d’une course, j’ai eu beaucoup de difficulté à m’endormir. Je suis à la veille de partir une pétition sur petition.org pour bannir les gros, très gros oreillers des chambres d’hôtel. Non, mais c’est quoi l’idée de nous donner de gros coussins décoratifs en guise d’oreiller. Ça fait luxueux oui de beaux gros oreillers sur un immense lit blanc, je ne sais pas pour vous, mais moi je suis incapable de trouver un confort là-dessus. C’est rendu qu’il va falloir que je transporte mes oreillers en voyage.

Et puis comme je commençais enfin à m’assoupir vers 3 h du matin, voilà nos voisins qui font encore expression, pour la deuxième fois, de leur bonheur d’être tous les deux à l’hôtel. Je devais me lever vers 4 h 45, atour de 3 h 30, je me suis dit tant pis, même si je ne dors pas, rien ne va m’empêcher de courir ce marathon. J’ai finalement réussi à dormir environ 1 heure. Je ne peux pas dire que cela m’ait affecté, j’avais tellement hâte de courir, que je ne ressentais pas la fatigue au levé.

Toutefois, j’ai eu une pensée pour ma prochaine course, La petite trotte a Joan, il va vraiment falloir que je dorme la veille de cette course, puisque celle-ci implique une nuit blanche pendant la course. C’est une des raisons principales pour laquelle j’ai choisi de dormir à la maison dans mon lit, la nuit précédant le départ.

Prendre sa place dans le « corral »

Au matin, vers 6 h, ce fut très simple de me rendre jusqu’au site en voiture. J’ai laissé Lambert, mon chéri, dans les bras de Morphée, son départ n’étant que vers 8 h 15 et le mien vers 7 h.

Je vous passe les détails, mais même la routine « toilette avant le départ », et bien je commence avoir de l’expérience avec ça LOL Maintenant, je me mets en ligne envie ou pas, vingt minutes avant le départ. Ainsi, j’arrive immanquablement à avoir une toilette disponible dix minutes avant le départ, si j’ai envie, ce qui est toujours le cas, genre le petit pipi nerveux de dernière minute alors j’y suis déjà ! Je ne prends plus de chance, attendre à 10 minutes du départ pour se rendre compte qu’on a finalement envie, être dans la tite toilette bleue pendant que le gars anime le départ 3-2-1, been there done that LOL

J’ai ensuite pris place dans le fameux Corral, le mot qu’on ne connaît pas en français, « le corridor »…

La suite, « La course » bientôt…

Marathon Ottawa
La fête de la course avec mon amoureux

 

Publicités

3 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Ha ha ha, jamais vécu ça, les voisins qui se « donnent de l’affection » la veille d’une course ! D’ailleurs, heureusement que ce n’est pas arrivé à Massanutten, car nos voisins étaient… Pierre, Martin, Stéphane et Alexandre ! Là, c’est certain que je n’aurais pas réussi à dormir !
    Oui, c’est gros Ottawa. Imagine New York avec ses 50000 coureurs… alors qu’il n’y a que le marathon comme épreuve !

  2. Voici les statistiques detaillers du lapinage a Ottawa par distance. Il y est explique right la precision des lapins. Ce rapport a ete produit par Mark Wigmore notre chef lapin apres l’evenement. Je ne l’ai pas traduis en Francais Je suis sur que Tu es capable. 😊😊

    In the 10k, 13 out 14 pacers were within a minute of their times, and you will love this stat: 8 were within 10 seconds, 10 out of 14 within 30 seconds and everyone within 1:30 seconds. I probably should spray-paint 8 sets of ears, but sadly due to cost and environmental concerns, I am awarding the Golden ears for the best bunny to Jeff Beedell who was .3 second from his 45 minute time, delivering a knock-out blow to defending Golden Ears winner Chris Bright who finished .6 second away in second place as a 60 minute bunny. That is all pretty incredible.

    In the half marathon, 22 out of 26 pacers were within 1 minute of their times, and another great stat: 9 were within 10 seconds and 16 were within 30 seconds. We had one DNF. Ellen Dickson won the Golden Ears coming within .3 second of her time as the 2:30 pacer who nudged out Marie Pierre Chalifoux who came within .6 second of her time in the 2:20 slot. Awesome stuff.

    In the marathon, 14 out of 24 pacers were within 1 minute of their times. 7 came within 10 seconds, 13 came within 1 minute. We had 2 DNF. Fang Yang won the Golden Ears coming within .3 second of his time as the 3:45 hour pacer. Honourable mention goes to Michael Martin (3:25) and Yang Zhao (3:40) who came within 1.3 seconds of their times. Some challenges in the marathon but overall a great result.

    1. Merci pour ces informations Marc. Je ferai une traduction en commentaire ici dès que j’ai un peu de temps. Bravo pour ton travail en tant que lapin du demi-marathon 1h45. J’aurais bien aimé te croiser sur le parcours. On se voit bientôt sur le Mont-Royal.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s