Beauté notre rayon de soleil

IMG_8799-2015

La photo ci-haut a été prise le 31 décembre 2015, la veille du 14e anniversaire de notre petite chienne. Elle aurait eu 15 ans le 1er janvier prochain. Elle était notre rayon de soleil, l’être le plus drôle et le plus de bonne humeur de toute la maisonnée.

Quand nous avons eu Beauté, c’est pour ainsi dire elle qui nous avait choisis ou plus précisément elle avait choisi mon conjoint Lambert, elle avait du goût pour les hommes ! Je voulais avoir un Golden Retriever et nous sommes allés en voir chez une éleveuse nommée Roxanne. Roxanne ayant un amour véritable pour les animaux avait recueillis Beauté, un mélange Shi-Tzu/Terrier. Quand nous sommes arrivés chez elle, Lambert a remarqué Beauté dans sa petite cage à l’entrée. Elle jappait beaucoup et Lambert s’est informé de ce qui arriverait s’il mettait son doigt dans la cage. Il se demandait si elle allait le mordre, puis comme nous pouvons nous en douter, une fois qu’il y a mit son doigt, elle s’est mise à le lécher. Un peu plus tard pendant la soirée, pendant que j’observais les Golden pour bien choisir mon beau Jacob, Lambert a demandé à Roxanne si elle pourrait laisser Beauté sortir de sa cage. Dès qu’elle a été sortie, Beauté s’est dirigé vers Lambert, lui a sauté sur les genoux et est resté là sans bouger jusqu’à ce que l’on parte. Elle venait de se choisir un maître.

Elle passait toutes ses journées, couché sous le bureau, duquel je  travaille de la maison. Nous avions remarqué qu’elle sommeillait plus ces derniers temps et qu’elle était moins énergique. Comme elle avait toujours sa bonne humeur et son appétit, nous pensions simplement que c’était parce qu’elle vieillissait. Nous ne soupçonnions pas qu’un cancer la rongeait. Puis est apparue une masse soudainement, nous avons consulté et on nous a dit que c’était probablement une tumeur assez agressive pour avoir grossie aussi vite. La masse a progressé très très vite et en dedans de 24 h hier, il a fallu nous résigner à la faire euthanasier.

Hier, tout son sang était dirigé vers cette masse et Beauté risquait une détresse respiratoire ou une déficience cardiaque puisqu’il n’y avait plus beaucoup de sang pour alimenter son cœur. Elle était donc essoufflée de la même manière que nous pourrions l’être en haute altitude. Elle avait les gencives et le haut des oreilles toutes blanches, puis tout son corps est devenu blanc, le sang se rendant vers la masse à une vitesse fulgurante. Ce qui a été très dur est qu’elle avait encore sa joie de vivre en branlant la queue au retour à la maison après notre première visite d’urgence chez le vétérinaire hier matin. En matinée, elle a mangé avec beaucoup d’appétit et reniflé sa cour. En après-midi, elle s’est détériorée rapidement, puis quand nous sommes arrivés chez le vétérinaire elle était tellement calme que nous avions quasiment envie de la ramener à la maison pour passer quelques heures de plus avec elle.

Je participe souvent à des courses officielles, je parcours des sentiers et participe à des courses de longues distances, la réflexion que j’ai ce matin est que ce ne sont pas là de vraies épreuves. J’ai tendance à l’oublier quand pendant une course, je me sens découragé et que j’ai de la difficulté à aller de l’avant.

Aujourd’hui, je vis une épreuve dont je ne soupçonnais pas qu’elle pourrait être aussi difficile. Je redoutais ce moment, je tentais de m’y préparer, mais Beauté laisse un très grand vide dans nos vies. Puis elle est partie si vite. Le lendemain de l’euthanasie est pour moi encore plus dur, puisqu’hier, nous étions en réaction face à une situation d’urgence et en état de choc. Et puis hier, nous étions encore avec elle, ce matin, elle n’est plus là.

Notre autre chien, mon Golden Retriever, Jacob, tourne en rond aujourd’hui dans la maison et semble triste. Hier matin, il a été renifler la masse de Beauté qui était rendue de la grosseur d’un petit ballon de football pour enfant. Lorsque nous sommes revenus du vétérinaire sans elle, Jacob s’est précipité vers moi d’une manière dont il le fait rarement. Puis il est allé renifler le panier de Beauté à plusieurs reprises et est revenu vers moi, frémissant, mettre sa tête entre mes jambes en s’appuyant contre moi. Ce matin plutôt que de venir dans le bureau avec « nous » comme il avait l’habitude de la faire, il est resté au salon, un peu comme s’il attendait qu’elle revienne. Il faut dire que Beauté avait vu naître Jacob chez l’éleveur de qui nous nous sommes procuré les deux chiens en même temps. J’espère que cette perte ne le fera pas vieillir plus vite, il a déjà 14 ans notre gros Jacob, pour un Golden, c’est vieux.

Et mon conjoint, Lambert, qui a perdu sa mère il n’y a que 6 semaines. Pour lui, c’est encore plus difficile parce que Beauté, avec sa joie de vivre et son tempérament très affectueux, l’aidait avec le deuil de sa maman. Si on a la foi, on pourrait penser qu’elles se sont rejointes, c’est réconfortant de penser cela quoiqu’à mon avis très peu probable.

Si je peux donner quelques conseils, si vous avez un chien ou un autre animal de compagnie que vous redoutez de perdre, prenez beaucoup de photos et même des vidéos. Je regrette de ne pas avoir plus de vidéos de Beauté et pas beaucoup de photos récentes. Aussi, pour l’euthanasie, ce n’est pas une décision facile à prendre, mais de se rendre un peu « trop tôt » est beaucoup mieux que de risquer d’arriver là plus tard quand le chien est souffrant. Nous n’avons pas trop attendu hier, vu les risques pour Beauté et avons pu la voir partir paisiblement et prendre le temps de lui faire nos adieux. Elle est partie trop vite, à cause de la maladie qui a évolué trop rapidement, mais hier, nous avons pris le temps de lui dire combien nous l’aimions. Ça ne rend pas le deuil facile, c’est difficile de penser qu’hier seulement je la tenais dans mes bras, bien en vie, mais au moins je n’ai pas le souvenir de l’avoir vu souffrir et nous ne sommes pas arrivés chez le vétérinaire en catastrophe. Aussi, probablement parce qu’elle était faible, mais peut-être aussi parce qu’elle était prête à partir, ils ne lui ont pas donné de sédatif avant parce qu’elle était très calme. L’assistante m’a dit qu’elle voit plusieurs animaux, certain qui ne semble pas prêt et d’autre qui semble prêt. Elle nous a dit après que dès qu’elle a vu Beauté, elle s’est dit qu’elle semblait être de ceux qui sont prêts à partir.

Présentement, je ne ressens pas le goût de courir, je n’ai pas couru depuis vendredi. Je ressens plutôt le besoin de partager ma peine que de me retrouver seule avec moi-même à courir.

Samedi prochain, je vais essayer de courir le 50 KM de la chute du diable. Dans l’état dans lequel je me sens ce matin, je ne sais même pas si je serai motivé à prendre le départ et comment je vais me sentir pendant ce parcours. Je sais que je serai seule par bout, en course de longue distance, on se retrouve souvent seul sur les sentiers. J’espère que je ne vais pas m’effondrer et pourrai compléter la distance. À la course de La chute du diable, espérons que le diable ne soit pas trop dur avec moi.

Peut-être que Beauté sera présente d’une certaine manière, car elle adorait courir, explorer, avoir du plaisir et renifler la nature.

Je ferai de mon mieux, je vous en redonne des nouvelles.

DSC03399-2012
Avec son toutou dans le bureau à la maison d’où je travaille tous les jours.
DSC03739-2012
En 2012, Beauté assise sur Lambert, « son maître ».
DSC00026-2006
En vacance, en 2006, elle adorait le camping.
IMG_0427-8-avril-2016
S’il y avait des coussins ou des couvertes, nous pouvions être certains qu’elle allait les trouver et se coucher dessus.
IMG_0715
Elle faisait souvent des choses originales comme de se coucher sur une table.
IMG_0887-2013
Elle aimait relaxer dans toutes sortes de positions.
IMG_0929-2013
La joie de sa simple présence.
IMG_1187-2014
Relaxer dans toutes sortes de positions…
IMG_1902-2014-ete
En attente du départ pour ses vacances avec nous, été 2014.
IMG_1982-2014-ete
En vacance été 2014 à l’affût sur le patio.
IMG_2252-10-juillet-2016
En exploration sous les arbustes, lors de sa promenade quotidienne.
2006-4
Avec André, le deuxième mari de maman, mon deuxième père, décédé en 2012.
IMG_2996-2104
En exploration dans la neige.
IMG_8474-nov-2015
Jacob, « son frère », notre beau Golden Retriever qu’elle a vu naître.
IMG_3015-2014
Belle Beauté
injustice_small
Sans commentaire…
IMG_3412-2015-3
Relaxer dans toutes sortes de positions.
IMG_7728-23-aout-2016
Elle aura connu notre nouveau patio pendant quelques jours. Cette image a été prise la semaine dernière, le 23 août, date de notre 16e anniversaire de couple et du 14e anniversaire de Jacob, jour où nous avons pu manger pour la première fois sur notre nouveau patio.
IMG_7734-23-aout-2016
Cette soirée de fête de notre 16e anniversaire de couple. En attente des gâteries de fin de repas !
IMG_9270-30janv-2016
Encore et toujours, couchée sur du mou.
IMG_2368-sm
Hier, ma tristesse un peu avant l’enthanasie.
IMG_8475-nov-2015
À Beauté, notre rayon de soleil.
Publicités

7 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. she was your best friend. very sad for your loss ❤ .

    1. Thank you Sarah, I am touched by your comment.

  2. julie michaud dit :

    Toutes mes sympathies a vous 3.Je comprends tres bien ce que vous ressentez et le vide immense qui vous entoure..
    Repose en paix petite Beauté …
    Je serai là bas aussi samedi pour affronter le diable, au plaisirs de y retrouver pour lui botter les fesses et égayer votre journée..!

    1. Merci Julie, ton message m’apporte du réconfort. J’espère te voir à La chute du diable. S.V.P. viens me voir si tu me reconnais et dis-moi ton nom pour que je puisse te replacer.

    2. Allo Julie, dommage que l’on ne se soit pas vu à La chute du diable. J’ai vu dans les résultats que nous courrions pratiquement côte à côte. En tout cas, cette course m’a fait du bien. Bravo à toi pour ton défi, au plaisir de te connaître lors d’une autre course.

  3. Je n’oublierai jamais l’enthousiasme et la joie de vivre dignes d’un chiot qu’elle avait. C’était si beau à voir !
    Encore une fois, mes plus sincères sympathies, chère partner. Ce que vous vivez n’est vraiment pas facile et laissez-vous le temps qu’il faut pour passer à travers.
    Bon courage.

    1. Merci Frédéric, en effet Beauté avait une joie de vivre incroyable. Son enthousiasme était contagieux. Elle était tellement de bonne humeur, elle commençait chaque journée comme si celle-ci serait des plus extraordinaires ! Elle était tellement de bonne humeur que nous n’avons aucunement soupçonnée qu’elle était malade. Seuls quelques indices très subtils auraient pu nous mettre la puce à l’oreille. En effet, ce n’est pas facile, elle nous manque beaucoup, on s’habitue tranquillement à son absence. Une chance qu’on a notre gros Jacob qui semble vraiment en forme pour un Golden retriever de 14 ans. Malheureusement, il va falloir nous préparer à une autre perte éventuellement, mais qui sait, peut-être qu’il sera avec nous encore quelques années.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s