La vie tout simplement

J’ai écrit cet article il y a une semaine. Il est assez léger et parle des petites choses sans grand intérêt et des petits bonheurs que nous avons la chance de vivre au quotidien. De questions sans importance comme par exemple, le nom de ma page Facebook.

Puis j’ai appuyé sur « Publier » et je me suis rendu compte que je venais de publier un tel article, le 11 septembre. Ce faisant, j’ai tout de suite pensé aux victimes de l’attentat du 11 septembre.

J’ai moi-même assisté en fin de semaine aux funérailles d’un oncle et je suis triste de la perte d’un être tant aimé, il était réellement quelqu’un d’exceptionnel. Puis je sais à quel point les mois qui viennent seront difficiles pour son épouse, ses enfants, sa famille et ses amis.

Le tout me porte à réfléchir et à ressentir de la gratitude d’être en vie et qui plus est de pouvoir écrire de petits articles de blogue sans grande importance, pendant mes temps libres.

Voici donc mon article tel que je l’ai écrit il y a une semaine.

La vie est faite de changement. 

Et voilà, après avoir nommé une certitude, passons maintenant à une question existentielle, le nom de ma page Facebook LOL

Quand j’ai adopté le nom de ma page Facebook, « Julie Cloutier artiste et athlète », c’était sans prétention. Je l’ai répété plusieurs fois, je ne suis ni une vraie athlète et encore moins une vraie artiste, mais ces deux aspects sont une constante dans ma vie. J’aime l’art et j’aime le sport. Je m’épanouis dans ces deux axes, même si ce n’est qu’en amateure.

Et pourtant, j’en suis à me demander si je ne devrais pas changer le nom de ma page Facebook. C’est large, mais tout de même un peu restrictif vous ne trouvez pas ?

La vie n’est-elle pas encore plus grande ?

Dernièrement, j’ai aimé rouler à vélo, j’ai aimé voyager sans itinéraire…

D’autres intérêts se font sentir ces derniers temps, je vous dirais une passion pour le voyage se pointe à l’horizon.

Après une année passée à rénover notre maison, attention aux maux de tête, en un an nous avons dans l’ordre: excavé toute la devanture de la maison pour réparer le « drain français », démoli le vieux patio et reconstruit un beau patio en cèdre naturel, démoli l’allée devant la maison et refait le tout en pavé uni, refait entièrement les plates-bandes fleuries à l’avant de la maison, changé toutes les portes et fenêtres de la maison, refait la salle de bain principal en entier, installé un nouveau cabanon, rénové la salle de bain du sous-sol, refait entièrement la cuisine et enfin, démoli le vieux cabanon. De plus, d’autres projets sont encore à l’agenda côté rénovation.

Même si nous n’avons pas tout fais nous-mêmes, inutile de vous dire que cela a occupé la plupart de mes temps libres et sollicité mon côté artiste plus que mon côté athlète 🙂

Et puis après ? Nous avons pris des vacances.

J’ai la chance de partager plusieurs passions avec Lambert mon conjoint. Nous sommes allés aux États-Unis, d’abord dans sa famille au Rhode Island puis à Cape Cod en amoureux. Nous avons eu tellement de beaux moments, j’en reviens même un peu déboussolé.

Vous savez, on dit que les rénovations peuvent être un bon test pour le couple. Eh bien oui, en effet… Toutes les discussions, les compromis, les décisions à prendre, sont je dirais un très bon exercice pour s’améliorer comme conjoint ! La poussière, les travaux, le manque de temps libre, tout cela n’est pas très romantique. Mais la satisfaction du travail accompli, des efforts fournis et des décisions négociées à deux, est très gratifiante.

Et puis on s’est retrouvé en vacance. Content de nos choix autant en réno qu’en vacance. Le voyage fut vraiment bénéfique.

Et voilà que le retour au travail fût un peu plus difficile. J’ai l’impression d’être faite pour vivre en bohème, sur le bord de la mer. Quoique Irma  m’a vraiment refroidie depuis son passage. On est chanceux ici, malgré notre climat aride en hiver.

Et il doit y avoir moyen de trouver un équilibre entre mes envies d’aventure de nomade et ma vie rangée. Après avoir rénové toute une maison, c’est quand même paradoxal de sentir le désir de tout quitter. Oh ce que les vacances ont fait du bien, trop peut-être! 🙂

Dernièrement, je me suis mise à lire des blogues d’aventuriers nomades. Si vous avez le « Travel Bug », je vous recommande  Wow Women On Wheels, Nomadic Matt et Biking Asia with Mr Pumpy !

Il y a aussi cette présentation TEDx  “How to travel the world with almost no money”. Et ça aussi c’est un autre sujet. J’écoute des tas de présentations TEDx depuis un moment. Pas de télévision, que des présentations TEDx. Bon j’y reviendrai peut-être dans un autre article…

Mais revenons à mes moutons, le nom de ma page Facebook. Je ne me suis jamais prétendue une vraie artiste ni une vraie athlète, c’est ludique, j’ai adopté ce nom parce que ces deux axes sont importants pour moi. Toutefois, je commence à trouver que c’est un peu étroit. J’ai envie de vous parler d’autre chose, de vous partager plus encore.

Auriez-vous des suggestions de noms pour cette page Facebook ?

Dernièrement, Merrell Canada m’a contacté et m’a offert une paire de soulier de course en sentier, le Merrell Agility Peak Flex, afin que j’en fasse l’essai et les fasses connaître sur mes comptes de médias sociaux. Un soulier hyper confortable  avec une très bonne stabilité en sentier en passant. Sur Instagram, il y avait un hashtag précis à utiliser #lanaturetongym et par curiosité je suis allé voir qui publiait sur ce hashtag. Bon finalement, il n’y avait que moi, ben non, pas tout à fait, mais presque. J’imagine que c’est parce que c’est le côté francophone, le hashtag anglais #NaturesGym était plus utilisé. Mais toujours est-il que je suis tombé sur une fille super le fun, qui a une page Facebook et aussi un blogue, lapetitebette.com. J’ai trouvé le fun de voir sa page Facebook plus variée et plus personnelle que la mienne, avec des publications à propos du sport, mais aussi de voyages, de nourriture, etc.

Ça m’a porté à réfléchir, la plupart des gens qui suivent ma page sont amateurs de course à pied, peut-être que certains ne seront pas intéressés à voir des publications à propos d’autres sujets, mais pourquoi pas. Pourquoi cet encadrement, en fait, je me retrouve à ne partager la plupart du temps que les trucs sportifs.

Et bien tel mes intérêts, ma page va probablement changer dans les prochains mois. Un peu plus personnelle. Je pense que j’ai envie de cela, même si un certain côté de moi plus réservé ressent une réticence. Et si mes aventures m’amènent à voyager plus, et à partager avec vous plus encore, pourquoi pas !

Ne reste plus qu’à voir si je ne souhaiterais pas un autre nom pour cette page. Quelque chose de plus large, car dans la vie il y a le sport et l’art, mais il y a aussi l’aventure, l’amour et bien d’autres choses.

À suivre…

S.V.P. si vous avez des idées de noms pour ma page, partagez-les en commentaire plus bas.

Quelques images prisent pendant mes vacances.

Le retour de Provincetown s’est fait en autobus, à l’abri de la pluie.

Chin Chin aux huîtres pour nos 17 de vie de couple. Quel est donc ce chandail que je porte ? La PTJ, ben oui 🙂

Plage et vélo, le bonheur tout simplement.
Publicité

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. folledeshistoires dit :

    Ce texte me rejoint beaucoup. Les voyages ne sont pas très loin des arts; ils font partie de la grande famille de la culture.

    1. Merci de ton commentaire, ça me fait toujours très plaisir de savoir que mes textes ont une résonnance pour d’autre. La grande famille de la culture, c’est un bon point ! Un bon point de départ pour ma réflexion. Merci !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s