Retour sur le programme Ambassadeur UTHC

Je veux dire un gros merci à tous ceux qui m’ont soutenu pour la présentation de ma candidature pour devenir ambassadrice UTHC. Voir mon dernier article à ce propos.

J’espérais me démarquer et augmenter mes chances d’être élue grâce à la petite campagne promotionnelle de ma candidature que j’ai publiée sur mon blogue et les médias sociaux. Ce fut un exercice vraiment le fun et instructif. J’ai été très touché par tous les encouragements que j’ai reçus autant sur mon blogue que sur Facebook, Twitter, Strava et Instagram. Cependant, la compétition étant on ne peut plus sérieuse, je n’ai pas été élue. J’ai appris quelles ont été les personnes élues lors de mon passage à Québec pendant la soirée d’ouverture de la saison course de Trail de Québec.

D’après ce que j’ai vu, les élus semblent exceptionnels et vont certainement remplir leur rôle avec brio. Félicitations à tous, vous le méritez grandement et j’ai hâte de vous suivre dans cette aventure. Annie D’Amours, on peut voir son site Internet ici http://www.clubtribu.ca, Christiane Grégoire, athlète strava ici https://www.strava.com/athletes/6309159, Nicolas Spiess, on peut voir son site Internet ici http://www.running-addict.fr et Marc Massé, athlète strava ici https://www.strava.com/athletes/3528455.

Vous pouvez d’ailleurs en savoir plus en lisant l’article sur le site Internet Harricana ici : http://harricana.info/2015/04/ambassadeurs-uthc-2015-noms/.

La soirée d’ouverture de course de trail de Québec était vraiment réussie avec plus de 250 participants.

Soirée d'ouverture de course de trail de Québec
Avec mon ami Lawrence de Xactnutrition
Trois brasseurs
La soirée avait lieu aux 3 brasseurs sur la rue Grande-Allée

Pendant la soirée, lorsque j’ai appris que je n’avais pas été élue ambassadrice, j’étais très déçue, je croyais en mes chances et je m’étais même déjà fait un plan avec quelques idées associées à ce projet qui me tenait vraiment à cœur et pour lequel j’avais vraiment envie de m’impliquer. Mais après avoir vu les gagnants, j’ai rapidement compris le choix des jurys. De plus, ce n’est pour moi que partie remise, je continuerai de partager ma passion comme je le fais déjà. Je suis contente d’avoir pu donner de la visibilité à cet événement qui est soit dit en passant fantastique.

Lors la soirée, j’ai toutefois aussi été très chanceuse, j’ai gagné un des plus beaux prix du tirage. J’ai gagné une paire de chaussures de trail dans la boutique le coureur nordique à Québec. Laissez-moi vous dire que cette boutique est tout à fait extraordinaire. Je n’ai jamais vu autant de sélection de souliers. Le vendeur m’a posé les questions suivantes : quels sont les souliers que tu possèdes déjà, quelles sont les distances que tu cours, sur quels types de terrains cours-tu, quels sont tes objectifs cette année et quels sont tes objectifs à long terme? Ainsi, il a pu me conseiller un soulier différent de ceux que je possède, compatible avec mes objectifs de courir des longues distances et compatible avec les types de terrains prévus lors de prochaine course.

Coureur nordique

Coureur nordique

Je me suis dit que l’univers m’envoyait un message.

Le lendemain, j’ai aussi appris que j’avais gagné 7 massages de 90 minutes, 1 par mois, avec Mélanie Caya Massothérapeute. J’avais participé à son concours sur sa page Facebook et c’est moi qui ai gagné! Je n’en reviens pas encore, deux si beaux prix en moins de 24 heures. Moi qui aime beaucoup allier massothérapie et course, l’univers continuait à m’envoyer le même message, celui de courir!

Mélanie est une personne que j’ai connue par mon blogue alors qu’elle avait écrit un commentaire suite à un de mes articles. Elle me semble une fille passionnée non seulement de course, mais aussi de son travail de massothérapeute grâce auquel elle peut aider les coureurs à mieux performer tout ayant encore plus de plaisir. J’ai très hâte de la rencontrer en personne.

Je me suis dit que l’univers m’envoyait un massage 🙂 et un message, celui de continuer de courir!

Le lendemain de la soirée d’ouverture de course de trail de Québec, j’en ai aussi profité pour faire ce dont je parlais dans un article précédent. « Du tourisme à la course », une blogueuse, dont je le lis les articles, nomme ça d’une manière que j’adore, le “whatevering runner”. Elle a d’ailleurs écrit un article en anglais à ce propos, on peut le lire ici http://chasingmailboxes.com/2015/02/16/whatevering-runner/. Moi j’aime appeler ça un “whatever run”. Tu cours wherever (n’importe où), doing whatever (sans plan préétabli), et ce à n’importe quelle vitesse pendant n’importe combien de temps en arrêtant ou pas selon ton désir. La règle est qu’il n’y a aucune règle autre que faire ce dont on a envie tout en découvrant un nouvel endroit ou une nouvelle ville.

Vieux-Québec

Comme je dormais au Concorde, j’ai constaté que mon départ à la course le matin débutait en descendant.

C’est fou comme on court vite en descente. Débuter une sortie de course en descente, c’est vraiment très facile et enivrant. D’ailleurs, j’ai constaté que le Concorde est situé au plus haut point de la ville de Québec, car peu importe de quel côté on part, ça débute en descente. C’est étrange, je suis née à Québec, j’y ai vécu jusqu’à l’âge de 24 ans et je n’avais jamais remarqué que le Concorde est situé au plus haut point de la ville.

C’est fascinant comment nos perspectives des distances et dénivelés changent lorsque l’on pratique la course!

Donc, j’ai débuté en descendant pendant les 2 premiers kilomètres, jusqu’au quartier Petit Champlain, puis je suis remonté pour la plupart du temps par les escaliers (hum paresseuse), mais ils sont si beaux les escaliers de Québec!

Petit Champlain Québec

Escaliers Québec

Vieux-Québec

Promenade Dufferin Québec

IMG_5424

Escaliers Québec

Ensuite, je me suis rendue à la boutique Le coureur nordique au coin de la rue Cartier et du chemin Ste-Foy pour choisir mes souliers gagnés la veille, puis je suis retourné à l’hôtel pour libérer la chambre avant midi.

J’ai bien envie de faire des whatever run” à Montréal et les environs pendant l’été. J’adore ça ce type de sortie de course. Je vous en reparle très certainement.

Rue Cartier Québec

Rue Cartier Québec

Rue Cartier Québec

Coureur nordique

Coureur nordique

Coureur nordique

Publicités

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Tu n’es peut-être pas ambassadrice UTHC, mais tu es une excellente ambassadrice pour la course en générale. Ta présence dans tout les médias sociaux est inspirante et motivante, c’est toujours intéressant te lire. Bonne course!

    1. Merci Martin, on est tous de très bons ambassadeurs finalement !

  2. T’es une machine Julie! Québec est une belle ville pour courir 😉

    1. hahaha merci Phil, une machine, je ne pense pas, mais en tout cas, je n’ai plus vingt ans et je me sens plus en forme que je ne l’ai jamais été. Quelle satisfaction de pouvoir se déplacer à la course avec plaisir! C’est vrai que Québec est une très belle ville pour courir, dommage, quand j’y habitais, je n’en ai même pas profité. Même chose pour le Mont-Royal, j’ai vécu à côté près de cinq ans, mais je ne courais pas à l’époque. Au moins, je profite maintenant du mont St-Bruno qui est tout près de chez moi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s